Georges FELTEN

Georges Felten (né en 1981 au Luxembourg), agrégé d’allemand, ancien élève de l’École normale supérieure, est, depuis octobre 2011, maître-assistant au Département d’allemand de l’université de Zurich.

Il est l’auteur d’Explosionen auf weiter Flur [Explosions en rase campagne] (Bielefeld, Aisthesis, 2012), livre issu de sa thèse de doctorat portant sur deux récits de Peter Weiss et Arno Schmidt. Récemment, il a codirigé l’ouvrage collectif Die Explosion vor Augen. L’explosion en point de mire (Würzburg, Königshausen & Neumann, 2013) et un numéro de la revue interdisciplinaire Figurationen (01/2013) consacré à la notion d’épuisement.

En collaboration avec Pierre Arnoux, Jacques-Olivier Bégot, Julia Christ et Florian Nicodème, Georges Felten a traduit plusieurs ouvrages de Theodor W. Adorno, dont Société : intégration, désintégration. Écrits sociologiques (Paris, Payot, 2011).

Publications en rapport avec le programme « Temps biologique, temps historique »:

  • « Comptes d’apothicaire? Pratiques énumératives dans la poésie du dernier Fontane », in: Le Texte et l’Idée (sous presse).
  • « À crise, crise et demie. Quand Thomas Bernhard rend pour de vrai hommage à Büchner », in: Aurore Arnaud et al. (dir.), Identités en crise: discours, langages, représentations, Nancy, Centre d’Études germaniques de l’université de Nancy, 2013, 39-53.
  • « Ces obscurs objets du désir… Inszenierung und Infragestellung der mechanischen Objektivität bei Peter Weiss und Alain Robbe-Grillet », in: Niklas Bender/Steffen Schneider (dir.), Objektivität und literarische Objektivierung seit 1750, Tübingen, Narr, 2010, 121-138.